Baromètre des villes cyclables

Les résultats du Baromètre des villes cyclables  viennent d’être dévoilés le 16 mars 2018 lors du Congrès de la FUB.

Dans la Vienne, aucune ville n’est lauréate.

A Poitiers, les répondants réclament « Plus de vélos, moins de McDos ! »

Dans la catégorie des villes de 50.000 à 100.000 habitants, Poitiers obtient la note de 2.97/6 avec un climat vélo plutôt défavorable et recense 294 réponses valides.

Les répondants sont en majorité des hommes, entre 25 et 44 ans, utilisateurs quotidiens du vélo pour les trajets utilitaires (travail, écoles, achats, démarches…). La mobilisation du réseau de Vélocité.86 a permis d’obtenir des résultats significatifs, mais on regrette de n’avoir pas su toucher un panel plus important d’utilisateurs moins réguliers.

Structure des répondants à Poitiers

Structure des répondants à Poitiers

Notes détaillées des réponses pour Poitiers

Notes détaillées des réponses pour Poitiers

Le service de location de VAE mis en place par la Mairie de Poitiers a été un vrai levier pour le développement des déplacements à vélo dans l’agglomération poitevine, en particulier à cause du relief : « La démocratisation de l’usage du vélo à Poitiers est due à la politique de la ville de location à prix accessible de vélos à assistance électrique ». Plusieurs commentaires reprochent toutefois la hausse récente des tarifs de location.

 

 

 

On constate cependant avec ces réponses que le principal frein à l’utilisation du vélo est la cohabitation avec les véhicules motorisés, en particulier sur les axes très fréquentés, d’où la nécessité de développer un réseau cyclable cohérent, sécurisé, continu, et séparé des voies motorisées dès que c’est possible :

Préconisations des répondants pour Poitiers

Préconisations des répondants pour Poitiers

« En dehors du centre-ville, les déplacements motorisés prennent la plus grande place de la voirie […]. Il manque un vrai réseau cyclable sans coupures, qui permette de relier le centre-ville aux autres quartiers et même aux communes proches. ».

La demande est également forte d’une sensibilisation des usagers motorisés à la cohabitation avec les cyclistes/piétons : « Les automobilistes ne font pas attention et n’ont pas intégré la présence possible de vélos sur la route ». Pour certains, l’insécurité ressentie dans les rues de Poitiers va jusqu’à l’abandon du vélo comme mode de déplacement : « pour ma première année d’études à Orléans j’avais pris cette habitude de me déplacer tous les jours en vélo… A Poitiers ce n’est pas le cas… »

 

Le principal point noir cité reste la liaison Centre ville – Campus/CHU, avec en particulier la rue du faubourg du pont neuf. Sécuriser cet itinéraire pour la circulation des cyclistes permettrait un vrai report modal sur le vélo, dans une ville à forte population étudiante.

Télécharger l’analyse de Vélocité.86 pour Poitiers

 

Châtellerault, dans la catégorie des villes de 20.000 à 50.000 habitants obtient la note 3.20/6 avec un climat vélo moyennement favorable.

Télécharger l’analyse de Vélocité.86 pour Châtellerault

 

Buxerolles n’a pas réuni suffisamment de réponses pour figurer dans le classement, nous vous proposons néanmoins notre analyse des réponses aux questions ouvertes.

Télécharger l’analyse de Vélocité.86 pour Buxerolles

Vous pouvez consulter l’ensemble des résultats ville par ville sur le site : www.parlons-velo.fr