Lettre ouverte au Maire de Poitiers

Poitiers, le 2 juin 2020,

Lettre ouverte à M. le Maire de Poitiers et Président de la Communauté Urbaine Grand Poitiers

Monsieur,

Nous avons appris par la presse locale et régionale votre projet d’aménagement de certaines voies pour faciliter la circulation et la sécurité des cyclistes dans notre ville. L’intention est louable et qu’importent les motivations – engouement populaire pour la pratique du vélo comme mode de déplacement doux, échéance démocratique à venir ou opportunité Covid-19 – l’essentiel est que la pratique du vélo en zone urbaine face l’objet de votre attention. Certaines de vos propositions sont particulièrement intéressantes :

  • Le viaduc Léon Blum : Ne plus contraindre les cyclistes à emprunter le trottoir en les autorisant à circuler sur la chaussée n’est que du bon sens. Cela aurait dû être mis en place dès l’inauguration de la passerelle.
  • Le faubourg du Pont Saint Cyprien : en réserver le sens monté aux seuls cyclistes pour faciliter la liaison centre-ville vers le quartier des 3 Cités et vers Saint-Benoît est une bonne chose. Mais oubliez l’idée qu’un cycliste censé empruntera cet itinéraire pour se rendre au CHU ou au Campus. Nul ne fera des kilomètres et des mètres de dénivelés supplémentaires, et autant d’efforts en plus. Pour quel bénéfice ?
  • La « pénétrante » Malraux : l’aménager avec 2 voies cyclables protégées pour mettre en proximité les quartiers de St Eloi, Beaulieu et le centre-ville. Nous en rêvions, si vous le réalisez en sécurisant le parcours pour les cyclistes, nous vous applaudirons.

En ce qui concerne la liaison essentielle à Poitiers, le point noir dénoncé par les enquêtes de la FUB*, la liaison entre le Centre-ville et la zone « Stade Rébeilleau/Campus/CHU », nous sommes désappointés. Détourner les cyclistes du parcours le plus naturel, le plus court, le moins énergivore, pour qu’ils ne perturbent pas le flot des voitures qui transitent Faubourg du Pont-Neuf démontre une réelle volonté de privilégier l’usage des voitures vis-à-vis  des mobilités douces. Cela va à l’encontre du sens de l’Histoire.

Votre stratégie nous parait évidente : en proposant des trajets alternatifs plus difficiles, le test est voué à l’échec. Fin de l’épisode Covid-19 qui aurait pu être une opportunité pour affirmer une vraie volonté politique.

Vous avez soumis ce projet à divers voix pour être écouté. Vous vous êtes entourés de services techniques sûrement compétents dans leurs domaines. Si le sujet est la mobilité urbaine à vélo pourquoi ne pas avoir au moins consulté – à défaut d’écouter – les cyclistes ? Eux savent de quoi ils parlent. On ne décrète pas une ville cyclable. Elle l’est ou ne l’est pas et le dernier rapport de la FUB* est sans appel.

Dans l’attente de votre réaction cyclo-compatible, nous vous prions d’agréer, Monsieur, nos salutations les plus distinguées

Vélocité86 et nos soutiens**

* FUB : La Fédération des Usagers du Vélo a réalisée en 2017 et 2019 une enquête auprès de  682 usagers de Poitiers et Buxerolles. Poitiers est classé « plutôt défavorable » et enregistre même une perte de qualité cyclable entre 2017 et 2019.

** sondage en cours, liste à venir.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.