19 août 2022

Position de vélocité.86 suite à l’expérimentation rue du faubourg du pont neuf

L’association Vélocité.86 est satisfaite qu’une expérimentation ait eu lieu rue du faubourg du pont neuf, point noir cyclable que l’association a souvent dénoncé, et mis en exergue par toutes les éditions du baromètre des villes cyclables depuis sa création. Les premiers résultats de l’édition 2021 diffusés par la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) montrent que si le point dur persiste, l’expérimentation a été appréciée par les cyclistes.

Réunie en bureau en fin d’année 2021, et s’appuyant sur les remontées de ses bénévoles actifs et sur le ressenti des cyclistes (en particulier étudiants) rencontrés sur ses actions, Vélocité.86 s’est prononcée en faveur du sens montant réservé aux cycles et transports en commun, assorti d’une limitation de la vitesse à 30km/h dans les deux sens de circulation.

Cette option, limitant la cohabitation entre motorisés et non motorisés dans le sens où le différentiel de vitesse est le plus grand entre les usagers, est celle qui permet une sécurisation maximale des usagers les plus vulnérables.

Le partage d’une voie de circulation avec les transports en commun n’est pas la solution idéale pour la mise en sécurité des cyclistes, mais elle constituerait sur cet axe une première étape importante dans le rééquilibrage du partage de la chaussée entre les différents modes de transport en donnant plus d’espace aux modes actifs.

Vélocité.86 s’inscrit dans la ligne de la FUB qui plaide pour l’apaisement de la circulation motorisée en ville : limitation de la vitesse à 30km/h, modification du plan de circulation sont les outils préconisés dans le guide des aménagements cyclables de l’association Paris en selle2 pour réduire le volume de transit motorisé et faire circuler les cycles en sécurité. De nombreux exemples ont par ailleurs été documentés sur « l’évaporation du trafic automobile » lors de suppression de voies de circulation (cf. support de conférence de Frédéric Héran, économiste et urbaniste, maître de conférence Université de Lille, disponible sur le site de Sabine à vélo Rouen). De façon certaine, Poitiers et sa rue du faubourg du pont neuf ne devraient pas déroger à cette règle, en encrant de nouvelles habitudes de déplacements dans la ville.

Pour autant, Vélocité.86 ne minimise pas le report de trafic et les nuisances que pourrait engendrer cette modification du plan de circulation sur les rues alentours. Ces impacts doivent être finement étudiés et analysés afin de proposer des solutions viables et pérennes pour la vie du quartier. En particulier, au delà des mobilités actives, le report modal vers les transports en commun devra permettre d’absorber une partie du trafic de transit entre l’extérieur de la ville, le quartier et le centre ville.

Par ailleurs, une enquête menée en 2003 par la FUBicy et l’IFRESI-CNRS, avec le soutien de l’ADEME et du Ministère de l’Environnement (télécharger la synthèse de l’enquête) montre que cyclistes et piétons sont de bons clients, fidèles qui plus est, pour les commerces de proximité. Favoriser ces modes de déplacements en réduisant la place de l’automobile dans la ville s’avère donc une stratégie payante pour attirer de nouveaux clients. Un constat rassurant pour répondre aux inquiétudes exprimées par les commerçants de la rue du faubourg du pont neuf (lécharger le dépliant FUB  »Piétons et cyclistes : de bons clients pour vos commerces »).

S’engager pour une ville cyclable tel que le conçoit Vélocité.86, c’est s’engager pour une ville plus agréable à vivre, moins bruyante, moins polluée, favorisant les déplacements de courte distance pour les besoins du quotidien, et par là même, les commerces de proximité.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.